Surfing
comments 2

Kicking off la saison de surf 2018

My belated Xmas gift: a SEN NO SEN wetsuit

Une des choses que je souhaitais faire quand nous avons emménagé près de la mer était de me me mettre au surf.

Ce fut un gros challenge à plusieurs niveaux.
Une partie de moi était très firère de commencer le surf à la quarantaine parce que je crois sincèrement, que nous pouvons toutes commencer quelque chose de nouveau (un sport, une carrière) à n’importe quel age.

Par contre, la réalité fut un peu plus difficile à gérer.
D’abord, j’étais la seule femme de 40 ans+ à mon club qui surfait (et quand je dis 40, je suis plus proche de 50) donc souvent je me retrouvais dans le groupe des ados de 12-17…
Ca allait…ils sont tous gentils et de toutes façons ils n’en avaient rien à faire de moi mais j’ai eu quelques moments de solitude ou je me suis demandais vraiment ce que je faisais là…
Malgré cela j’ai continué.

Et puis, côté physique je ne vous raconte même pas.
Après 1o ans à diriger ma société, à travailler de longues heures sans vraiment faire attention à ce que je mangeais, j’étais en surpoids, super stressée et j’en avais ras le bol de la personne que j’étais devenue physiquement.

Je ne sais pas pourquoi mais je n’avais jamais vraiment fait le lien entre les corps sortifs que les surfers ont et les capacités physiques que ce sport requière (duh!).
Evidemment, maintenant c’est une évidence. Le surf est un sport complet qui fait travailler de nombreux muscles de votre corps donc forcément après les premières séances, j’avais mal partout mais bon, j’ai également dormi comme un bébé.

J’ai commencé le surf en may 2016 et en may 2017, plus d’hommes et de femmes de 30, 40 & 50 ont rejoint le club donc au final, nous étions un bon groupe les weekends et c’est là que je me suis dis que le surf allait faire partie de ma vie les prochaines années.

La seule chose à laquelle je ne suis pas encore parvenue, c’est surfer en hiver comme le fait Mila.

Ce n’est pa sfaute d’avoir essayer, croyez-moi mais entre la température de l’eau et celle de l’air, je n’y arrivais pas.
Cette année, j’espère allonger ma saison de surf en commencant en Avril plutôt qu’en Mai et en poussant peut-être jusqu’à Novembre/Décembre. C’est pourquoi je suis super excitée par mon cadeau de Noël que j’ai enfin reçu!

Ce n’est pas le dernier  sac en cuir Nasko d’Isabel Marant bien que cela ne me dérangerait pas de le recevoir pour mon anniversaire Vendredi, mais une combinaison de surf qui me comble de joie.

Quel est le bon moment pour investir dans une combinaison de surf?

Au début, on a très envie de s’équiper mais personnellement, je recommende d’attendre un peu. D’abord pour voir si vous allez vous y tenir (les combis de surf restent chères et les bas de gamme ne sont pas comfortables ou souples) et pour faire un peu de recherche.

Au début, on veut avoir l’air cool avec notre propre équipement mais un an plus tard, je dirais qu’il y a d’autres choses qui étaient super importantes pour moi:

  • Le comfort, c’est à dire une combi souple, facile à mettre qui ne me forcera pas à jurer comme un charretier à chaque fois,
  • Ne pas avoir froid dans l’eau parce qu’il n’y a rien de tel pour vous démotiver et plier bagages,
  • et avoir l’air cool mais vu que les combis n’amincissent pas vraiment la silhouette, on va rester sur du noir  :-)

Quelle combinaison ai-je choisi?

Cela faisait des mois que j’hésitais entre plusieurs marques et encore à Noël, je n’étais pas sure donc j’avais dit à Steve que je préférais attendre un peu plus longtemps…ce n’est pas comme si j’allais surfer en Janvier  ;-)
Au final, j’ai opté pour une combinaison en 4.3 mm d’une marque locale SEN NO SEN.
Sen no Sen fabrique des combinaisons de qualité mais jusqu’à récemment le prix était assez élevé.
Ces derniers mois, ils ont réussi à augmenter leur volume de production et donc à faire baisser le prix de revient qu’ils ont répercuté sut le prix public. Quand, j’ai vu cela sur leur instagram, je suis allée essayer quelques combis dans leur boutique d’Arcachon.

Steve s’en ai prise une aussi et nous en faisons faire une autre pour Mila avant qu’ils arrêtent la ligne enfants, vu que de toutes façons, la combinaison. que je lui ai acheté l’année dernière va bientôt lui être trop petite.

Donc ce weekend, nous allons surfer en famille et j’espère qu’il n’y aura pas des vagues de 6 mètres comme le weekend dernier!

PS: J’ai recu plusieurs messages sur le tapis dans notre maison donc voici le lien du magasin où je l’ai commandé.
Le mien n’est plus disponible mais ils en ont d’autres similaires à -50%! Vous pouvez également commander ma bougie Compagnie de Provence ici.

PS 2: Si vous avez envie de photos de soleil, plage et sur votre Instagram, suivez mon autre compte @peoplefromthesea

SHOP THE STORY



Filed under: Surfing

by

Fondatrice du concept store BODIE and FOU & Photographe, élue parmi les 10 meilleures blogueuse déco anglaises, maman d'une surfeuse. A vécu 23 ans à Londres avant de revenir vivre en France sur le Bassin d'Arcachon. Marriée avec un néo-zélandais

2 Comments

  1. Izaoz says

    J’adore lire tous tes articles Karine ! Je sais, on pourrait croire que je radote mais c’est pourtant tellement vrai !
    Tu vois, là, maintenant, j’ai envie de me mettre au Surf ! 🏄‍♀️
    Kiss

    • Et bien écoutes ca me fait toujours autant plaisir parce que je rouvais que ces derniers temps, il n’y avait pas beaucoup de commentaires et je me demandais si les gens prenaient encore le temps de lire les blogs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.